Español Italiano English Français Deutsch Nederlands Português

NOTRE HISTOIRE

Pasquale La Salvia - Michele La Salvia - Domenico La Salvia (alegoría)

En 1870 trois musiciens et artisans italiens, nés à Tramutola, arrivèrent en l'Argentine où ils ont mis un atelier dédié à la réparation d'instruments de musique mécaniques (pianos au cylindre, "orchestrions" et Orgues de Barbarie) et des pianos de concerts et des harmoniums aussi.

Nous sommes en train de présenter à Pasquale La Salvia et à deux de ses frères: Michel et Dominique qu'ils alternaient leurs attractions artistiques avec les activités de l'atelier.

Vers 1900 Pasquale La Salvia et son fils Vincenzo (né à Buenos Aires en 1885) ils commencèrent avec la fabrication d'Orgues de Barbarie dans la République l'Argentine. L'activité commerciale de l'atelier s'allongea jusqu'a 1984, en ayant produit une diversité de modèles qu'ils vont des portatifs de 19 touches et 8 mélodies pour cylindre jusqu'a ceux de grandes portes, aussi connus comme style "Fanfare Militaire", ces derniers pourvus d'instruments de percussion et pantins animés qu'ils font les fois de directeur d'orchestre, d'accompagnateurs ou de danseurs.

Ces instruments ont fait de la musique aux salles de bal, endroits d'amusement, spectacles théâtraux, films, foires et expositions, le souvenir le plus actuel reste associé aussi à sa présence dans la rue, les carrousels de Buenos Aires, d'autres villes de l'Argentine et dans d'autres pays du Sudamerica.

Dans l'atelier, orgues européens et une grande variété d'instruments de musique mécaniques et conventionnels se réfugient aussi pour y être reparés.

À la mort de Pasquale son fils Vincenzo continua avec l'activité de l'atelier à laquelle avec le temps, ses fils Vincenzo II et Pasquale II s'associèrent. Ceux-ci dans leur moment, ont continé à leur père et ils furent créateurs de nouveaux modèles d'Orgues de Barbarie et ils réalisèrent aussi des travaux de reconstruction d'anciens instruments de musique.

Ils furent dans la décennie des ans 40 aussi les propulseus, dessinateurs et patrons originaux de grands carrousels artistiques de l'Argentine. Le premier d'eux, et peut-être le plus beau, fonctionna pendant beaucoup de temps dans le Jardin Zoologique de la Ville de Buenos Aires, dans le quartier de Palerme, on le baptisa comme "PRIMER CARRUSEL ARGENTINO" ("PREMIER CARROUSEL ARGENTIN") , dans l'actualité il se trouve implanté dans le parc enfantin du "Club de Leones de Ayacucho - Lions Club d'Ayacucho" (Province de Buenos Aires). La musique du carrousel est d'un important Organe Mécanique "La Salvia", produit en 1943, doué par trois pantins animés et un important front entaillé.

mail.gif (15154 bytes)

Page d'accueil Notre
Histoire
Le  Musée Notre
Musique
o Exposition Livre d'Invités Liens


© Copyright Osvaldo M. La Salvia
® Todos los derechos reservados